Jérôme Burdet

Sur les chemins de la pomme de terre de l’île de Ré, primeur et AOP

Sur les chemins de la pomme de terre de l’île de Ré, primeur et AOP
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Avril...C’est parti pour la récolte et une promotion 2021 innovante pour la pomme de terre de l'Île de Ré AOP

À la découverte de la pomme de terre de l’île de Ré

Ce Jeudi 8 avril, nous sommes partis à la découverte du circuit de production de la petite primeur et avons commencé par sa récolte dans le champ de son producteur Jonathan Henry.

Des champs…
À Bois-Plage, Jonathan a commencé la récolte de pommes de terre depuis une semaine. Avec son père, Régis, ils cultivent 10 hectares de champs de pommes de terre de l’île de Ré. Pour gagner quelques jours de précocité, la course contre la montre commence dès le mois de janvier : « Une semaine après la plantation, on commence à installer des petites serres sur chaque rangée pour protéger le sol, le réchauffer et permettre la croissance ». Jonathan Henry cultive la pomme de terre de l’île de Ré depuis plus de dix ans mais il fait confiance à l’expérience de son père pour savoir exactement quand récolter et comment réagir face aux événements météo.

pommes de terre de l'île de Ré AOP

La fameuse caissette bleue des pommes de terre de l’île de Ré AOP, signée de l’illustrateur Malulo.

… à la Coopérative
Le déchargement de la récolte matinale se fait à la Coopérative UNIRE. Ici, on réalise les phases de préparation avant la mise en caisses des pommes de terre. Déversées sur la plateforme de déchargement de la coopérative, les pommes de terre de l’île de Ré sont dirigées vers un bain d’eau permettant de laver les derniers résidus de terre. Ensuite, elles poursuivent leur chemin et sont calibrées sur la table de tri. C’est seulement après cette étape que les pommes de terre sélectionnées sont emballées dans la célèbre caisse bleue estampillée de l’AOP !

Jusqu’à la cuisine
Marc Le Reun, le chef nouvellement arrivé au Richelieu a imaginé trois assiettes salées inédites, façon tapas et même un dessert. Pommes de terre de l’île de Ré farcies, crémeux d’épinards iodés et bulots, servies avec « l’Azuré blanc », vin bio et 100% sauvignon ; carpaccio de maigre et pommes de terre de l’île de Ré saveurs thaï accompagnées du « Soif d’Evasion », Chardonnay blanc et Pommes de terre de l’île de Ré au beurre de bigorneaux, associées à un cognac VSOP servi à 6° C.  Pour les becs sucrés, pommes de terre AOP grenailles au safran de l’île de Ré, crème légère de pomme de terre à la vanille et crumble cacao, associées à « l’Heure d’Eté », Vieux Pineau blanc.

pommes de terre de l'île de Ré AOP

___________________________________________________________________
Texte : Eddy Arnaud
Photos : © DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici