Sandra Barbet

Les crêpes et la Chandeleur : origines, recettes et astuces

Les crêpes et la Chandeleur : origines, recettes et astuces
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Tout sur les crêpes pour réussir la Chandeleur...

Les crêpes et la Chandeleur

Noël et l’épiphanie juste passés, tout le monde a déjà en tête les crêpes et la chandeleur. Alors on vous dit tout sur cette fête, ses origines, pourquoi on mange des crêpes ?, nos astuces pour les préparer et bien sûr des recettes.

La Chandeleur : quelles sont ses origines et quel jour la fête-on ?

Le nom « Chandeleur » provient à l’origine des « chandelles ». A l’époque des Romains, à l’origine, il y avait une célébration en l’honneur du Dieu Pan les 2 février. Les croyants parcouraient Rome avec des flambeaux. Cette fête fut plus tard « christianisé » par le Pape Gélase 1er. Elle deviendra alors la célébration de la présentation de l’enfant Jésus au Temple. On utilisera pour cette occasion des chandelles lors de processions, ce qui donnera le nom de Chandeleur.

La Chandeleur est donc fêtée les 2 février de chaque année, ce qui correspond au 40ème jour de la présentation de l’enfant Jésus au Temple.

 

Pourquoi mange t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Il y a plusieurs hypothèses sur les origines de cette tradition.
Il y a d’abord cette vieille fête païenne pour célébrer l’allongement de la durée du jour, qui signifiait un commerce plus prospère. On y mangeait des genres de crêpes qui symbolisaient le soleil. 

Comme nous l’avons vu précédemment la chandeleur était fêtée chez les Chrétiens avec la présentation de l’enfant Jésus. Pour cette occasion le Pape Gélase 1er fait distribuait des galettes de céréales aux pèlerins à Rome.

Enfin, il y a un mythe qui dit que si on ne faisait pas de crêpes le jour de la Chandeleur, le blé des agriculteurs ne serait pas de qualité voir malade pour l’année. Une bonne récolte était donc assurée aux agriculteurs qui conservaient quelques crêpes dans une armoire. Et la prospérité se profilait à ceux qui savaient faire sauter la première crêpe de la main droite, en tenant une pièce d’or dans la main gauche. La pièce d’or était ensuite enroulée dans la crêpe avant d’être emmenée jusque dans la chambre par toute la famille, là, on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. Un an plus tard, on récupérait alors les débris de la crêpe et on donnait la pièce d’or au premier pauvre que l’on croisait.

 

Les crêpes et la chandeleur aujourd’hui

Aujourd’hui, la chandeleur rime avec crêpes et moment convivial en famille ou entre amis. La plupart d’entre nous se regroupe pour un repas complet à base de crêpes, un dessert ou un moment à partager dans l’après-midi.

Il existe maintenant de nombreuses variantes de pâtes à crêpes, différentes façons de les manger et de les garnir, il y en a pour tous les goûts. Pâte à crêpes classiques, à la bière, au rhum, au sarrasin, sans gluten, vegan, et crêpes salée ou sucrées.

 

Les meilleures astuces pour vos crêpes

  • Parfumez votre pâte de base : dans toutes les recettes de pâte à crêpes vous aurez les mêmes ingrédients : farine, oeufs, lait etc… Vous pouvez l’agrémenter suivant votre goût avec de la bière, du rhum ambrée, de la vanille, de l’eau de fleur d’oranger.
  • Évitez les grumeaux : pour éviter les grumeaux, tamisez la farine et faites tiédir le lait. Cela dissoudra la farine plus facilement.
  • Obtenez des crêpes plus légères : il y a plusieurs solutions pour cela, par exemple remplacer la moitié du lait par de l’eau pétillante ou de la bière. Vous pouvez aussi remplacer un tiers de la farine de blé par de la fécule de maïs type Maïzena.
  • Réussissez la première crêpe : La première crêpe est souvent ratée. Pour la réussir, il faut bien chauffer votre poêle, pour savoir si elle est assez chaude et pas trop, versez quelques gouttes d’eau. Les gouttes doivent rebondir et se « balader » sur la poêle. Vous devez bien entendu ne pas oublier de mettre de l’huile (de tournesol, de pépins de raison ou d’arachide).
  • Réchauffez-les sans les faire sécher : en les réchauffant, les crêpes se sèchent rapidement et deviennent cassantes. Une bonne solution pour les réchauffer est de faire bouillir de l’eau dans une casserole. Mettez une assiette résistante au dessus, déposez vos crêpes et refermez avec une autre assiette par dessus à l’envers.
  • Conservez votre pâtes ou vos crêpes : conservez les au réfrigérateur avec du film alimentaire. La pâte peut se conserver 48h. Vous pouvez aussi la congeler en la mettant par exemple dans une bouteille.

 

Faire des crêpes même avec des allergies et même avec un ingrédient manquant

Vous avez une ou des allergies ? Il vous manque un ingrédient dans votre placard ? Vous pouvez quand même trouver une solution.

Pour une recette sans :

  • Lait : remplacez-le lait par la même quantité d’eau, de bière ou de cidre, et cuisez les crêpes sans attendre.
  • Oeuf : incorporez le lait tiède à la pâte et mélangez bien.
  • Gluten : si vous êtes intolérant au gluten, remplacez la farine de blé par de la farine de soja, de pois chiche, d’épeautre, ou de châtaigne.
  • Farine : si vous n’avez plus de farine, vous pouvez la remplacer par de la fécule de pomme de terre ou de maïs.
  • Beurre : vous pouvez remplacer par une ou deux cuillères à soupe d’huile.

 

Nos recettes de crêpes

astuce crepe


Texte : ND
Photo : @DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici