Jérôme Burdet

Coteaux Varois, 6 vins sélectionnés par Annie-Françoise Crouzet

Coteaux Varois, 6 vins sélectionnés par Annie-Françoise Crouzet
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

À l'occasion des 25 ans de l'AOC Coteaux Varois, notre experte vins Annie-Françoise Crouzet propose sa sélection de 6 vins à consommer cet été

Coteaux Varois, des vins aux couleurs du sud

Couvrant 28 communes du Centre-Var, l’AOC Coteaux Varois en Provence est l’une des trois appellations des Vins de Provence. Spécialisée comme ses voisines dans la production de rosés, elle s’en distingue toutefois par des vins souvent plus vifs, avec de la fraîcheur : des caractéristiques, s’expliquant par un climat de type semi-continental, un sol exclusivement calcaire ou argilo-calcaire et une altitude moyenne plus élevée, qui lui donnent son identité. À l’occasion des vingt-cinq ans de sa reconnaissance en AOC, son président, Éric Lambert, en dresse le portrait, soit celui d’une appellation en plein boom. « Pendant longtemps, les caves et domaines du Centre-Var ont fait figure de parents  pauvres du vignoble français. Or, en vingt-cinq ans, les volumes ont bondi de 70 % quand  la qualité des vins a fortement progressé. L’appellation est ainsi reconnue à travers  le monde pour son aptitude à produire des rosés haut ou très haut de gamme. La  production est aujourd’hui très bien valorisée sur les marchés, notamment aux États-Unis et de plus en plus en Australie, un pays qui gagne en importance. Effet du succès : le vignoble attire les investisseurs… et même les stars comme George Lucas ou Brad Pitt et Angelina Jolie ! Autre conséquence : on a besoin de produire encore plus car la demande est forte. Concrètement, cela passe par de nouvelles surfaces en production, soit en reclassant des parcelles qui n’étaient pas classées comme en 2017 où nous avons reclassé 200 hectares, soit en élargissant le périmètre de l’appellation en l’ouvrant aux communes du Haut-Var. Dans les autres chantiers, il y a l’évolution prochaine du cahier des charges avec l’intégration de nouveaux cépages comme le caladoc ou le castets, ainsi que, d’ici la fin de l’année, la rénovation de la Maison des Vins qui demeurera dans l’enceinte de l’Abbaye de La Celle et donc la voisine d’Alain Ducasse mais qui sera modernisée et agrandie : on y trouvera toujours la quasi-totalité des cuvées produites au sein de l’appellation ainsi qu’un conservatoire des cépages. Elle participera ainsi au développement oenotouristique du territoire, qui se traduit déjà par une destination labellisée Vignobles & Découvertes, une signalétique nouvelle qui couvre l’ensemble des communes de l’appellation et surtout des domaines très impliqués qui proposent une offre de grande qualité et souvent haut de gamme. »

La sélection AOC Coteaux Varois d’Annie-Françoise Crouzet

vins coteaux varois

 

Cuvée Quintessence d’éclosion 2016 – Bastide de Blacailloux
Robe or clair aux reflets verts. Nez agréable et complexe sur des fruits du verger et des notes florales. Bonne attaque en bouche, d’une belle ampleur avec une finale rafraîchissante.
Accords : Bouillabaisse et vérifié sur place la truffe blanche d’été de la Maison Hugou à Rougiers.
Prix : 12,50 €


Cuvée Esprit de blancs – Domaine du Loou
Robe or aux reflets argentés. Nez intense sur les fleurs blanches et sur la pêche blanche. Bouche élégante aux accents fruités et flatteurs , souplesse toute en harmonie.
Accords : un filet de St Pierre, fromages chèvre et pâte persillée.
Prix  : 9 €


Cuvée Exception rosé 2017 – Château Saint-Julien
Robe élégante. Nez complexe avec des fleurs blanches et un joli fruité framboisé. La bouche est agréable avec une rétro-olfaction intense et une finale rafraichissante.
Accords : petits farcis niçois, cuisine exotique.
Prix : 11,90 €


Domaine du Vignaret rosé 2017
Vin bien construit, agréable à l’apéritif mais aussi tout au long d’un repas. Il s’accordera aussi bien sur l’anchoïade, la bouillabaisse et les grillades et même sur un couscous.
Prix : 7,70 €


Cuvée Patricia Ortelli – Rosé bio – Château de la Calisse
Robe translucide et surprenante. Nez fruité avec une pointe exotique. Bouche agréable.
Accords :apéritif , légumes de Provence farcis  et toute la cuisine méditerranéenne.
Prix : 23 €


Cuvée Batilde Philomène – Château La Lieue 2017 – Rouge Julien Vial
Robe rubis aux reflets bleutés. Nez de fruits rouges et noirs. Bouche aérienne , avec un excellent fruité en rétro-olfaction.
Accords : agneau confit, ratatouille, grillades. 
Prix : 11 €
____________________________________________________________________

Textes : Annie-Françoise Crouzet
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Cette sélection vous a plu…
partagez-la et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici