Jérôme Burdet

Le Saint-Lazare avec Christian et Clément

Le Saint-Lazare avec Christian et Clément
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Avec la cinquième génération aux fourneaux, le restaurant Le Saint-Lazare écrit une nouvelle page de son histoire

Clément Bidard sur les pas de son père au restaurant Le Saint-Lazare dans l’Ain

Elle est loin l’époque à laquelle Jean-Claude et Ernestine Bidard prirent possession de l’auberge de la commune d’Abergement Clémenciat, dans l’Ain. C’était en 1899 et depuis cette date, quelques générations de Bidard sont passées derrière les fourneaux. Arrivé à son tour aux commandes de l’établissement en 1992, Christian Bidard joue désormais une partition à 4 mains avec son fils Clément, lui aussi, piqué au virus de la bonne cuisine et des bons produits… En même temps, comment aurait-il pu en être autrement dans cette famille de marmitons nés ! Une chose est sûre, ce duo a du pep’s et, là où les relations père et fils font souvent des étincelles, ici la combinaison fonctionne à merveille. Les clients sont doublement gagnants et profitent, sans supplément sur l’addition, de l’expérience de Christian et de la fougue créative de Clément.

restaurant le saint-lazare clément bidard

La grenouille, roquette, fraise condiment et menthe poivrée.

restaurant saint lazare ain

Le Skreï, blette fumée et beurre noisette.

De la cuisine inspirée et une ambition affichée
Installé au cœur du triangle Mâcon, Bourg-en-Bresse, Lyon, le duo de chefs puise allègrement dans la large palette de produits locaux, entre canettes des Dombes, volailles de Bresse et grenouilles mais ce n’est pas tout. Du haut de ses 23 printemps, Clément creuse sans cesse de nouveaux sillons et imagine, avec audace et une certaine prise de risque, les propositions culinaires servies aux convives. De cette réflexion naissent des plats aux associations osées comme la grenouille, roquette, fraise condiment et menthe poivrée, le skreï, blette fumée et beurre noisette ou encore le pigeon, petits pois et framboise harissa. Cette créativité sans limite est la voie empruntée par ce jeune chef qui, fort de son parcours au sein de grandes maisons de gastronomie (Père Bise, Royal Evian, Alain Ducasse, MaSa), ose clairement afficher ses ambitions de reconquête de la première étoile Michelin… Étoile qui décorait la veste de son père de 1999 à 2009.  Quelque soit l’issue du travail engagé, le Saint-Lazare est un restaurant à suivre de près, à classer parmi ceux qui se réinventent en coulisses et éclosent au grand jour le moment venu.


Informations et réservations
Le Saint-Lazare
Le Bourg
01 400 L’Abergement Clémenciat
+33 (0)4 74 24 00 23
lesaintlazare.fr
_____________________________________________________________________
Texte : Jérôme Burdet
Photos : ©DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici