Jérôme Burdet

En mai, prends place au restaurant 1er Mets

En mai, prends place au restaurant 1er Mets
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

À Annecy, les fines bouches se partagent cette adresse confidentielle sans hésiter et émettent des commentaires prometteurs. En ce mois de mai, il est temps pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore de s’attabler au restaurant 1er Mets.

Restaurant 1er mets à Annecy, l’adresse confidentielle à partager

C’est une belle découverte pour les amateurs de cuisine créative et goûteuse, que cet établissement de la vieille ville d’Annecy. L’histoire commence par un clin d’œil. Le couple propriétaire, Nicolas Mouroux et son épouse Gaëlle donnent à leur restaurant, le nom du 1er mai, date de leur mariage et celle de la naissance de leur deuxième enfant Enoha, Maëlyss, leur fille signant de son initiale le M, le 1er Mets. Bien entendu, cela n’est pas une fin en soi et ni l’anecdote, ni l’emplacement ne suffiraient à remplir le restaurant, sans l’atout d’une bonne cuisine et l’accueil chaleureux de Gaëlle. Nicolas a de qui tenir. Une formation chez l’étoilé David Zuddas, dont il garde l’influence asiatique, sept ans chez Laurent Petit, pour l’influence végétale, et deux ans chez Pascal Avertis qui apportent la touche finale à sa formation. Le chef saute le pas en 2015. Il pratique des prix très raisonnables avec un menu du jour à 24€ et un menu carte à partir de 31€. « Il y a quelques années, je n’aurais pas oser proposer certains plats, mais là, je me lâche. C’est l’avantage d’être chez soi, je peux signer mon évolution culinaire ».

restaurant 1er mets annecy
Sous le signe du bon et du beau
Pour vous mettre l’eau à la bouche, le jour de notre passage, nous avons le plaisir  d’entamer la conversation avec un ris de veau, raviole au crabe, condiment ail noir du japon. Ensuite, un peu classique mais très bien réalisé, le suprême de pintade cuit sous vide sauce au Savagnin. Les asperges et œuf de poule cuits à 62° ont le goût du printemps. Les poissons sont très bien traités, juste cuits comme il faut, comme le filet de plie fondant en rosace, bouillon carottes-citronnelle, ou le cube de féra du lac d’Annecy au shiso vert, émulsion thaï. C’est tout naturellement que le choix de Pierre Gay, Meilleur Ouvrier de France, s’est imposé pour le fromage. Nicolas joue aussi le rôle de pâtissier. La tarte au citron Kalamansi ou la nage de fruits à l’orientale, meringuée conclu un déjeuner de la plus belle des façons. Les plus gourmands choisiront, eux, la crème de chocolat blanc vanillée et ses pralins. La carte des vins choisis par Gaëlle arbore des tarifs très raisonnables, histoire de se faire toujours plus plaisir. Aujourd’hui, le succès est au rendez vous mais le jeune couple n’en reste pas là. Ce printemps, un nouveau mobilier, et une salle totalement ouverte sur la rue, redonneront un coup de fouet à l’atmosphère. De quoi fêter l’arrivée des beaux jours au 1er Mets, en terrasse à Annecy.


Informations et réservations
Restaurant 1er Mets
2 place Saint Maurice
74000 Annecy
+33 (0)4 57 0ç9 10 54
restaurant-1ermets.fr
_____________________________________________________________________
Texte : Fleur Tari Flon
Photos : ©DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici