Jérôme Burdet

Michaël Breuil, le mentor de Jérémie Izarn

Michaël Breuil, le mentor de Jérémie Izarn
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Michaël Breuil, l'heure est venue d'en savoir davantage sur ce chef de 38 ans, mentor de Jérémie Izarn, candidat isérois de Top Chef 2017

La renais « sens » de Michaël Breuil

Ironie du sort, le chef Michaël Breuil qui avoue n’avoir aucune attirance pour les concours était bel et bien mercredi soir dans Top Chef ! Il était là, non pas pour lui, mais pour soutenir Jérémie Izarn qui l’a secondé durant plusieurs années dans les cuisines de « Sens », son restaurant situé Caserne de Bonne à Grenoble. Entre les deux hommes existe cet indéfectible lien construit au fil des coups de feu, des coups de gueule et des nombreux moments partagés en cuisine, les bons comme les mauvais. À 38 ans, sous le feu des projecteurs de M6, Michaël Breuil est donc révélé aux téléspectateurs comme un mentor. Connaissant la sensibilité et la pudeur du garçon, il est certain que ce qualificatif paraît à ses yeux comme très largement prétentieux et très éloigné de son état d’esprit.

Michael Breuil restaurant Sens Grenoble
Dans le bon « sens »

Depuis son installation dans la capitale des Alpes, Michaël Breuil développe avec sa compagne Sonya un univers culinaire récréatif d’inspiration environnementale. Une partie de son credo, reproduire dans l’assiette la cohérence d’une chaîne alimentaire. Le lapin est associé aux carottes quand l’escargot se trouve forcément et naturellement à proximité d’une salade. Rien n’est réalisé gratuitement, toute recette a du sens, une histoire à raconter ou un paysage en ligne de fond. Entier et créatif, ses choix peuvent aller jusqu’à bousculer les convives comme l’un de ses plats signature, la tête de veau aux écrevisses servie dans une boîte de conserve, la même qui a, en partie, fait gagner l’épreuve de la guerre des restos à Jérémie Izarn dans le dernier épisode de Top Chef.

Sans se tromper, on peut dire aujourd’hui que ce jusqu’au-boutisme, dû à un excès de jeunesse, de passion et quelques mésaventures, a sans doute jouer des tours au chef qui, engagé à 100% dans son parti-pris, n’a pas forcément su entendre les réticences de certains clients. Venant d’avoir gain de cause à l’issue d’une longue procédure juridique qui l’opposait aux propriétaires de son premier restaurant « l’Oreille du Loup », Michaël Breuil semble s’être libéré d’un poids qui l’étouffait ces derniers mois. Fini les doutes, désormais, tout est plus clair. Entouré de sa compagne et de leur trois enfants, Michaël Breuil a repris du poil de la bête et le chemin des cuisines, les écoutilles grandes ouvertes. Plus de 6 ans après le lancement du restaurant « Sens », le chef vit une véritable renaissance, avec une brigade recomposée et une cuisine aux accents de « terroir moderne » faisant la part belle aux produits régionaux. Au menu, midi et soir, l’oreille d’âne, blettes et murçon ; les herbes, fleurs et racines de Chartreuse, bouillon beurré aux baies de genévrier ; le crousti-fondant de brochet et lavaret de nos lacs, lait battu de morilles ; le foie gras d’ici, saumuré snacké, pomme miel et antésite ; le pigeon du Dauphiné, la cuisse confite en cromesquis de grains, le filet rôti vapeur de sapin, tartines des abats aux bourgeons de sapin et le tiramisu dauphinois en sucre d’orge, lait d’alpage, vin de noix et biscuit Brun signent le retour de Michaël Breuil, mentor de Jérémie Izarn et surtout homme de cœur.

Michael Breuil restaurant Sens Grenoble
Michael Breuil restaurant Sens Grenoble

Michael Breuil restaurant Sens Grenoble


Informations et réservations
Restaurant Sens
50 Boulevard Gambetta
Caserne de Bonne
38 000 Grenoble
+33 (0)4 76 95 03 58
michaelbreuil.fr

Ouvert du mardi au vendredi midi et soir ainsi que le samedi soir
Service de 12h à 13h30 puis de 19h45 à 21h45
Menu du midi à 28 € et carte de 12 € à 35 €
Menu du soir à 48, 68, 88€ 
Et carte de 16 € à 40 €
_____________________________________________________________________
Texte : Eddy Arnaud
Photos : ©Anthony Cottarel

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici