Jérôme Burdet

Les promesses de la cave de l’Hôtel des Bains

Les promesses de la cave de l’Hôtel des Bains
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

À Charavines, partez à la découverte d'une des caves les plus exceptionnelles de la région Auvergne Rhône-Alpes

Hôtel des Bains, 1 500 raisons de prendre un plaisir divin

Déjà en 2010, l’Hotel des Bains avait été remarqué et récompensé par la Presse Française du Vin. Depuis, la cave pétaradante du petit restaurant charavinois n’a cessé de progresser offrant désormais près de 1500 références réparties sur une offre couvrant les plus beaux terroirs français.

hôtel des bains la cave Charavines

Pascal Perino et son fils Martin.

De Charavines à Hong-Kong
Si Pascal Perino, le propriétaire de l’établissement, se donne du mal pour dénicher des perles sur des terres lointaines à l’image des petites bombes mexicaines (un Nebbiolo à se damner..), la cave fait la part belle à la Bourgogne et aux vins du Rhône. Et la “famille Hôtel des Bains”, grâce à Martin, le fiston, s’est exportée dans sa déclinaison hongkongaise avec la boutique Premier Cru, véritable petite librairie des vins Français dans la ville lumiere de l’Asie.

Pascal dit souvent « J’aime les vins qui se voient de loin, les vins d’auteurs, les vins de parti-pris », et son cœur accompagne depuis longtemps (certains depuis 20 ans) ceux qui sont, depuis, devenus de grandes signatures de la viticulture tricolore. Olivier Lamy, Bernard Bouvier, Rodolphe Demougeot , François Chavériat, la petite merveille de Givry : Juliette Joblot , les merveilleux Rully de Dureuil Janthial, et aussi, ses amours Rhodaniens, le grand Laurent Combier, les Vilard, Gérin, Cuilleron et la passion indéfectible qu’il voue aux vins inimitables d’Emmanuel Reynaud de Château Rayas. Que de chemin parcouru depuis ses premieres bouteilles fébrilement reçues de la part de Marcel Richaud ou de Catherine Breton qui se battaient pour imposer une viticulture “bio”, bien avant que cela deviennent un argument “marketing”.

En clin d’œil à son long passé de compositeur de musiques de film, Pascal se plait à dire qu’ “un grand vin, c’est comme une grande musique , en trois notes, tu vois l’homme, que ça soit Bach, Gershwin, Mac Cartney, Tom Waits. Un grand flacon, c’est pareil. Tu respires et, en trois notes (florales ou autres), le mec , la fille est là , tu aimes ou tu détestes, mais tu vois un cœur qui bat.”

Il est comme cela, Pascal Perino, amoureux des hommes, des vins et des mots. Sur sa terrasse bondée de l’Hôtel des Bains, de table en table, il se fait le conteur des histoires de vie de ces femmes et hommes des vignes. Ses frères et sœurs de terre. Profondément humain, voir humaniste, il vous embarque sur des chemins où derrière les étiquettes se cache un savoir faire précieux et surtout un maximum de plaisir.


Informations et réservations
Hôtel des Bains
345 rue Principale
38 850 Charavines
+33 (0)4 76 06 60 20
hoteldesbains-charavines.com
_____________________________________________________________________
Texte : Jérôme Burdet
Photos : ©Anthony Cottarel

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici