Jérôme Burdet

Le Hibou Blanc a ouvert à Megève et c’est plutôt très chouette !

Le Hibou Blanc a ouvert à Megève et c’est plutôt très chouette !
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

L'adresse incontournable du carrefour de l'Odéon à Paris prend ses quartiers d'hiver à Megève

Le Hibou de Paris devient le Hibou Blanc à Megève

Fort du succès du Hibou, le café restaurant bien connu du quartier de l’Odéon, l’enseigne se décline à Megève, à deux pas de la place centrale et de son fameux sapin illuminé. Désormais, en plein cœur du village d’altitude, le Hibou Blanc accueille la clientèle qui souhaite prendre un verre, déjeuner ou dîner mais aussi prendre une pause gourmande ou un cocktail, le tout dans une ambiance élégante et cosy. « Tout le concept de cette nouvelle maison repose sur le souhait de voir la clientèle de Megève s’approprier spontanément le lieu. Le Hibou Blanc a été pensé comme une extension non seulement de sa propre cuisine mais aussi de sa salle à manger ou de son salon. La recette consiste notamment en un savant mélange d’une ambiance, d’une énergie et de superbes produits préparés sur place par une équipe de haut niveau » explique Thierry Bourdoncle, le fondateur du Hibou et de son petit frère savoyard.

Le hibou blanc à Megève

Ce sont les décorateurs Clément et Clémence Goutal qui ont œuvré pour donner une âme au lieu.


Le hibou blanc à Megève
Un décor authentique et chaleureux
Comme à Paris, ce sont les talentueux décorateurs, Clément et Clémence Goutal qui ont œuvré pour donner une âme au lieu. L’espace s’organise sur deux étages. Au rez-de-chaussée, la pièce maîtresse est le large comptoir qui s’ouvre sur l’intérieur comme sur l’extérieur. Ce grand volume carré est traité comme une cuisine de maison de famille. De la vaisselle ancienne, des paniers garnis de charcuterie et de fromage invitent la clientèle à la dégustation. Le personnel s’y affaire pour préparer les vins chauds, les cocktails mais aussi les casse-croûtes et les gaufres. La salle se déploie autour d’une grande table centrale. On y retrouve une grande banquette périphérique en velours gris et cuir fauve ainsi que des boiseries murales dans un esprit simple et épuré. Deux terrasses ont été imaginées. L’une ouverte sur le village, avec ses grandes tables d’hôtes reliées directement au bar et l’autre plus intimiste, avec des petits guéridons ronds et peaux de moutons. L’étage fait écho au Hibou de Paris par sa couleur bleu canard – mais la montagne est bien présente par les escoudens de bois (rondins) qui recouvrent les murs. Le bar de l’étage dessert également une petite terrasse ensoleillée idéale pour boire un verre ou fumer une cigarette à l’abri des regards dans des fauteuils Adirondack rouges avec une très belle vue sur les montagnes.

Le hibou blanc à Megève

Le pot-au-feu et le fondant du Val d’Arly servi chaud et coulant dans sa boîte en bois.

Des chefs experts et une table de bons produits
Aux commandes des cuisines, Jérémie Lobies, a pour mission de faire le meilleur et le plus simple, une cuisine goûteuse et sans chichi, réalisée avec des produits et des fournisseurs de premier plan. Ce bourguignon a fait ses classes dans des 3 étoiles comme Marc Meneau et Jacques Lameloise avant d’officier 3 ans au Ritz et de devenir le second à la Table de Joël Robuchon. Il est accompagné pour la partie sucrée de sa femme, Sun Lobies, chef pâtissière ayant œuvrée notamment trois ans chez Joël Robuchon, trois années chez Pierre Hermé puis un an chez Yannick Alleno pour la table du Sofitel rue Boissy d’Anglas. Ces deux grands professionnels disposent de l’expérience et du savoir-faire pour proposer une cuisine de qualité à la clientèle de Megève.
Dès le matin, toutes les variétés de pains et de viennoiserie arrivent tout chaud de l’artisan qui naguère travaillait pour le chef triplement étoilé de Megève, Emmanuel Renault. Le Hibou Blanc attend les vacanciers avec ses petits déjeuners gourmands ou healthy. Derrière le comptoir, de savoureuses tartines chaudes, de superbes sandwichs préparés à la minute mais aussi une spécialité de soupes servies dans des miches de pain de campagne, restaurent les skieurs qui s’installent pressés de retrouver les pistes. Pour ceux qui viennent s’installer pour le déjeuner et le dîner, les propositions abondent parmi lesquelles de nombreux plats à partager. Vapeurs de crevettes sauvages « Yoom », soles meunières en arrivage direct de Lorient, caviar de chez Petrossian, mais aussi un pot au feu comme à la maison, des cuisses de grenouilles ou escargots XXL préparées selon les règles de l’art. De superbes pièces de viande comme l’entrecôte Black Angus de chez Lesage sont saisies sur un four à braise Josper pour une cuisson optimale. On retrouve également les spécialités locales comme l’incontournable fondue savoyarde, mais aussi des produits revisités comme le fondant du Val d’Arly servi chaud et coulant dans sa boîte en bois accompagné de pommes grenaille et de jambon. A découvrir également parmi les fromages du pays, la tomme La Palouze, la tomme d’alpage de la maison Allard et le Beaufort d’été. Côté douceurs, on se régale des tartes du jour, tatin, au citron ou aux myrtilles, de mousses et de fondants au chocolat, de Mont Blanc et de cheesecake ou simplement de glaces Berthillon ou de nougat de chez Sénéquier.

Le hibou blanc à Megève

Le Mont-Blanc signé Sun Lobies, chef pâtissière passée chez Joël Robuchon, Pierre Hermé et Yannick Alleno.

Une carte de cocktails signature et une sélection experte de spiritueux
Comme à Paris, Le Hibou Blanc a aussi son étage plus feutré. Fauteuils en cuir et velours, tables basses, lumière tamisée et canapés invitent à se détendre tout en sirotant un cocktail signature concocté par le chef barman Stéphane Picaut ou en se laissant tenter par la carte des spiritueux. Les whiskies japonais sont à l’honneur comme ce désormais très rare Yamazaki 25 ans, le whisky français également avec l’excellent « Fin de Partie » de la maison Benjamin Kuentz mais aussi une belle sélection de gins, téquilas, mezcal ou rhums ; et évidemment la spécialité de la région, le célèbre Genepi, ici celui des Pères Chartreux, l’un des seuls Genepi distillé. Côté cocktails, l’Old Fashioned au sirop 4 épices, le Negroni à la Chartreuse, le Pisco-Mandarine et Girofle, le cocktail fumé sous cloche à base de Whisky japonais Hibiki, bitter gingembre et liqueur Italicus (élue meilleure liqueur en 2017) ou encore un Julep aux myrtilles des montagnes ont de quoi tenter les amateurs. Et pour démarrer la saison, le Hibou Blanc réserve une surprise en exclusivité, une machine à shaker en libre accès. Chacun pourra préparer son cocktail à base de gin Tanqueray avec la Champion Shaker Machine Tanqueray, une exclusivité à Megève pendant un mois.
A toute heure de la journée, le Hibou Blanc est l’endroit où il fait bon se retrouver. A la fois, café, bar à cocktail et brasserie, il est le repère idéal où se réunir en famille, entre copains comme en amoureux. Tout a été mis en œuvre pour qu’il devienne un spot incontournable de la station.


Informations et réservations
Le Hibou Blanc Megève
18 rue Charles Feige
74120 Megève
+33 (0)4 50 21 22 24
Ouvert tous les jours de 7h30 à 2h du matin
_____________________________________________________________________
Texte : Eddy Arnaud
Photos : ©Gilles Trillard

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici