Jérôme Burdet

Le Français, un touriste gastronomique selon Expédia

Le Français, un touriste gastronomique selon Expédia
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Le Français est un touriste gastronome d'après la dernière étude réalisée par le voyagiste Expedia. Gastronome et pas toujours généreux en matière de pourboire.

Le tourisme gastronomique bat son plein auprès des voyageurs français selon Expedia.fr

L’agence de voyage en ligne, Expedia.fr, a interrogé 14 000 Européens à travers 14 pays, dont la France, sur l’importance donnée à la gastronomie avant et pendant leurs vacances*. Il s’avère que 78 % des Français aiment chercher des festivals ou événements gastronomiques, ou des marchés à visiter lorsqu’ils sont en vacances, alors que dans l’ensemble des pays interrogés, ils ne sont que près de 48 % en moyenne.

La qualité de la nourriture, un critère important dans le choix d’une destination de vacances
Pour près de 5 Français sur 8 (62,5 %), la qualité de la nourriture est importante voire extrêmement importante lors du choix d’une destination de vacances selon l’étude d’Expedia. 7 Français sur 10 déclarent que le fait de rechercher où manger influence parfois le choix de leur hôtel. Toutefois, 3 Français sur 5 ne considèrent pas la qualité de la nourriture comme un facteur décisif pour le choix de leur lieu de vacances (58 %). 41,5 % des Français avouent chercher où ils vont manger pendant leurs vacances avant de planifier ou réserver leurs séjours. Tout comme dans les autres treize pays européens sondés, les Français donnent priorité à la qualité de la nourriture en sixième position lorsqu’ils choisissent leurs vacances. La beauté naturelle, la météo et les attractions culturelles du lieu de leurs vacances priment :
1 – Beauté naturelle du lieu (73,5 %)
2 – Météo (61 %)
3 – Monuments (52 %)
4 – Plages (47 %)
5 – Sécurité (46,5 %)
6 – Qualité de la nourriture (43 %)

Le voyageur français, un aventurier gastronomique
Lorsqu’ils sont en vacances, 90,5 % des Français s’adonnent au moins une fois à la cuisine locale dont ils n’avaient jamais entendu parler ou essayer auparavant. Près d’un vacancier français sur deux aime aller parfois manger dans des endroits recommandés pour touristes, mais est aussi enclin à tester une spécialité culinaire locale (49 %). Plus d’un Français sur dix (31,5 %) privilégie la découverte des cuisines et restaurants locaux. C’est un peu plus que les Britanniques (28 %), et beaucoup plus que les Allemands (21 %), Italiens (20 %) ou Espagnols (9 %). 18,5 % des voyageurs français préfèrent la sécurité et se rendent plutôt dans des restaurants plus connus des touristes.

« De par le patrimoine gastronomique si cher à la France et avec tout un monde de délices culinaires à explorer, il est compréhensible que les Français passionnés de gastronomie et de voyages désirent goûter à d’autres saveurs exotiques. » commente Fabrizio Giulio, directeur général d’Expedia.fr. « Dans le cadre de notre campagne « L’Europe dans une assiette », nous aidons les voyageurs à élargir leurs horizons alimentaires et découvrir les trésors cachés en Europe à travers les yeux d’autochtones. » ajoute-t-il. « Que le voyageur joue la sécurité en privilégiant les restaurants connus des touristes ou préfère les restaurants hors des sentiers battus, Expedia.fr recèle de nombreuses suggestions à partager de nos experts locaux disponibles sur notre site à la section Découvertes ou sur notre blog. » conclut M. Giulio.

La nation européenne la moins généreuse en pourboire est…
L’Allemagne… un Européen interrogé sur sept (14 %) pense que les Allemands sont les moins généreux en matière de pourboire, suivis par les Britanniques à 10 %. Les Français arrivent en troisième position pour leur manque de générosité en pourboires (9 %). Probablement, parce que plus d’un tiers des Français ne donne de pourboire uniquement que s’il trouve que le service est « exceptionnel ».

Classement des Européens considérés comme les moins généreux en pourboire selon Expedia :
1 – Allemands (14 %)
2 – Britanniques (10 %)
3 – Français (9 %)
4 – Hollandais (7 %)
5 – Italiens (5 %)
6 – Espagnols, Irlandais, Finlandais (4 %)
7 – Suisses, Suédois (3 %)

Quelles sont les villes qui font titiller les papilles des Français… ou pas ?
Les villes que les Français visiteraient pour leur nourriture :
1 – Barcelone (39 %), par exemple pour le « fideuá », une paella de poissons
2 – Tokyo (37%), comme pour le « Shabu Shabu », une fondue de viande
3 – Bologne (36.5 %), avec les « maltagliati », pâtes de forme irrégulière servies avec des légumes
4 – Bordeaux (36 %), pour l’agneau de lait de Pauillac, à titre d’exemple
5 – Marrakech (31 %), pour les choix de tajines à l’infini

Les villes que les Français ne visiteraient pas pour leur nourriture :
1 – Londres (36 %)
2 – Copenhague (24 %)
3 – Hong Kong (23 %)
4 – New York City / Istanbul (22,5 %)
5 – Bombay (21,5 %)

*A propos de l’étude
Tous les chiffres, sauf indication contraire proviennent d’une étude conduite pour Expedia.fr par OnePoll, menée entre le 16 mars et 13 avril 2016. L’échantillon était composé de 14 000 adultes répartis dans 14 pays européens avec des interviews menées par l’intermédiaire de l’omnibus en ligne d’OnePoll. Les pays sondés sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la République d’Irlande, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’échantillon est établi selon la méthode des quotas pondérés afin d’assurer la représentativité de la population.

_____________________________________________________________________
Textes : Expedia
Photos : ©DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici