Jérôme Burdet

Le bœuf volcanique de Jérémy-Emmanuel Alves

Le bœuf volcanique de Jérémy-Emmanuel Alves
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Jérémy Emmanuel est un cuisinier qui bouge ! Après une expérience à l'international, c'est à Clermont-Ferrand qu'il exerce aujourd'hui en tant que chef à domicile. Un coup de fil et il débarque en deux temps, trois mouvements.

La marmite volcanique, un goût authentique extrait du coeur des volcans

Jérémy-Emmanuel AlvesC’est sûr, Jérémy-Emmanuel Alves est un cuisinier à part ! Avec son envie de sortir des sentiers battus et de proposer une autre idée de la gastronomie, Jérémy-Emmanuel bouscule les codes et répond aux envies de ses clients Clermontois. Jérémy est cuisinier mais n’a pas de restaurant. Il est chef à domicile. Il vient à vous avec l’envie de partager sa passion du métier et des produits locaux et bio. Un cours de cuisine, un panier pique-nique, un dîner aux chandelles ; une seule limite, celle de votre imagination. Très créatif, c’est en 2006 qu’il crée la marmite volcanique à l’occasion du concours « Boeuf, les races à viande de France ». Il est vrai qu’avec un père, tailleur de pierres, l’approche vers cette matière semble toute tracée.  À l’époque, le duo père et fils met au point plusieurs prototypes avant de trouver la meilleure configuration. La coque de cuisson en pierre de Volvic est née et son partenaire idéal sera le filet de bœuf. Depuis cette date, les clients peuvent déguster le plat signature du chef, le « Filet de boeuf auvergnat cuit à basse température en coque volcanique, et ses légumes rustiques » et ils en redemandent.

marmite volcanique Jérémy-Emmanuel Alves

Ce mode de cuisson, dans la pierre de Volvic, tout droit sorti de l’imagination bouillonnante de Jérémy-Emmanuel revêt plusieurs avantages. Une économie d’énergie puisque la pierre volcanique a une qualité de conduction et de maintien de la chaleur qui dépasse celle de la fonte ou d’autres matériaux utilisés en cuisine et une cuisson homogène grâce à une grande qualité de répartition de la chaleur. Côté saveur, la surprise est aussi au rendez-vous puisqu’un goût unique, favorisé par l’échange entre la pierre volcanique et la pièce de viande, donne un caractère minéral et une saveur fumée lors de la dégustation… Et vous met l’eau à la bouche.

Plus d’informations sur les-instants.com

_____________________________________________________________________
Textes : Jérôme Burdet
Photos : ©DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici