Jérôme Burdet

La bonne cuisine Dauphinoise

La bonne cuisine Dauphinoise
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Cuisinez le cœur du Dauphiné, mais pas que... avec ce livre issu de la belle collection "Carnets du terroir" par les éditions Glénat.

La bonne cuisine dauphinoise en aquarelles

la cuisine dauphinoiseUne cinquantaine de recettes simples et savoureuses, joliment illustrées par des aquarelles pour découvrir en couleur les saveurs dauphinoises.

Le Dauphiné compte non pas un, ni deux, mais trois départements : Hautes-Alpes, Isère et Drôme. Cette variété de territoires s’accompagne d’une richesse géographique et culturelle, que l’on retrouve dans les productions agricoles et qui transparaît jusque dans l’assiette. Pintade de la Drôme à la clairette de Die, gratin dauphinois, tarte aux noix, soupe des bergers des Hautes-Alpes, salade aux tourtons du Champsaur, cardons à la moelle, pogne de Romans… La cuisine dauphinoise possède la force des montagnes et la chaleur du Sud.

Découvrez entre autres, la soupe dauphinoise, les cardons à la mœlle, le gigot qui pleure, les caillettes de Chabeuil, les « ganèfles », la truite au bleu, la tarte aux noix et les farcis de l’Oisans.

À propos de l’auteur
Luce Emeriaud a grandi à Albertville, en Savoie, avant de s’établir à Grenoble. Pendant dix ans, elle a eu l’opportunité d’exercer ses talents de cuisinière en tenant des chambres et tables d’hôtes près de Briançon.

Dans cette même collection « Carnets du Terroir », évadez-vous en terres auvergnate, savoyarde, lyonnaise, provençale, corse, alsacienne et même parisienne. Une excellente manière de faire le tour du meilleur des terroirs et des territoires en prenant place devant les fourneaux.

Éditions Glénat – 96 pages – 15 €

_____________________________________________________________________
Textes : Jérôme Burdet



Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici