Jérôme Burdet

Quand l’hôtel Burdigala de Bordeaux se réinvente

Quand l’hôtel Burdigala de Bordeaux se réinvente
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

En 2018, l’hôtel Burdigala du groupe Inwood Hôtels fait peau neuve. Un réaménagement quasi-complet orchestré par l’architecte d’intérieur Oscar Lucien, fondateur et directeur artistique du cabinet Maison Numéro 20

Burdigala, l’ancienne cité gallo-romaine devenue Bordeaux

L’établissement a ouvert ses portes pour la première fois en 1988. C’est en 2011 qu’il recevra sa première grande rénovation Sept ans plus tard, en 2018, l’hôtel Burdigala se réinvente à nouveau en se rapprochant par essence du nom qu’il arbore «Burdigala» faisant référence à l’appellation antique de l’ancienne cité gallo-romaine sur laquelle repose aujourd’hui la ville de Bordeaux.

Hôtel Burdigala Bordeaux

La Bacchus Bar de l’hôtel Burdigala à Bordeaux.

Hôtel Burdigala Bordeaux

L’essence du projet
C’est Oscar Lucien qui est à l’origine de cette rénovation. Il a apporté́ sa touche créative en repensant le hall de réception de l’hôtel mais aussi le rez-de-chaussée, le bar, le restaurant ainsi que les salles de séminaire. Une cohérence était nécessaire pour renforcer l’image «historique » du lieu. L’objectif de ce réaménagement, selon Oscar Lucien, «consiste à raconter une histoire subtile en hommage au vin et à l’antique ». Un concept créatif à l’image de son parcours à l’Ecole du Louvre; avec un style très éclectique, contemporain, mais avec une touche de classicisme. Mais le Burdigala se renouvelle également à travers son nouveau décor. En effet en véritable chef d’orchestre de cette renaissance Oscar Lucien a su mettre en valeur le travail d’artistes comme Antoine Martinet dit «Mioshe» et Florence Girette. Dès le porche franchi on découvre un tout nouvel hôtel, les lignes graphiques du hall d’accueil préfigurent l’élégance et l’aspect résolument contemporain de tous les espaces. La programmation scénarise la vie bordelaise du matin au soir : un restaurant, un bar, une véranda et une terrasse. Les formes fines et découpées viennent contraster avec un mobilier tout en rondeur, s’alliant harmonieusement pour sublimer l’espace. La moquette effet marbre, ainsi que les bustes et les colonnes viennent compléter le tableau et sont des clins d’oeil à l’antiquité.

Hôtel Burdigala Bordeaux

La salle de restaurant de l’hôtel Burdigala à Bordeaux.

Hôtel Burdigala Bordeaux
La table de Burdigala
« En entrant, nous nous sommes retrouvés comme dans l’atrium d’une maison antique. Nous avons travaillé dans un esprit de jardin d’hiver contemporain en recloisonnant les espaces. » Un claustra tout en laiton à l’élégance intemporelle accueille des feuilles de vigne en métal doré à la Main par les artisans d’Art et Floritude. Pour insuffler encore plus de luminosité au Burdigala, Oscar Lucien a choisi des touches de mordoré, de laiton et d’or doux comme fil conducteur dans tout le rez-de-chaussée. Un subtil métissage de couleur dans des déclinaisons de verts, de bleu doux, d’ocre et de tilleuls viennent sublimer un élégant mélange de bois, de laiton, de patines et de tissus précieux. En hommage aux anciennes demeures greco-romaines, une fresque fine et élégante réalisée par Mioshe a trouvé sa place dans l’arrondi du plafond et donne une impression de ciel ouvert. Dans cette dynamique, l’oeuvre patinée sur mur toute en aquarelle de Florence Girette, nous fait voyager dans la campagne et les paysages bordelais d’un autre temps et l’on se retrouve ainsi dans une représentation antique. La composition ouverte donne une impression fugitive.


Informations et réservations
Le Burdigala
115 rue Georges Bonnac
33000 Bordeaux
+33 (0)5 56 90 16 16
burdigala.com
_____________________________________________________________________
Texte : Eddy Arnaud
Photos : ©Didier Delmas

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici