Jérôme Burdet

Happy Plantes, les tisanes made in Auvergne

Happy Plantes, les tisanes made in Auvergne
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

En Auvergne, Amaya dépoussière l'univers des tisanes avec son concept Happy Plantes... Rencontre

Happy Plantes, des tisanes bio pour les héros

Amaya, est à sa manière, une super-héroïne. Elle rajeunit l’image des tisanes avec talent ! Que vous soyez sportif, geek, super maman, entrepreneur, les tisanes presque magiques d’Amaya, vous surprendront par leurs bienfaits mais aussi et surtout par leurs saveurs. Au cœur de l’Auvergne, découvrez Amaya, la créatrice d’Happy Plantes.

happy plantes auvergne
Amaya, d’où vient cette passion pour les plantes ?
Depuis toute petite, j’ai toujours été attirée par la nature et c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à faire des études pour être ingénieur agronome après le bac. Durant mes études, j’ai eu l’occasion de faire un stage de 4 mois au Népal avec des producteurs de thé bio dans les piémonts de l’Himalaya puis un stage de 6 mois à Cuba avec des petits producteurs de plantes médicinales au sein de plusieurs réserves naturelles. En rentrant de Cuba, je me suis demandé : « comment associer mon amour du thé et ma passion des plantes médicinales ? » La réponse fut évidente… Les infusions bien sûr !

Parlez-nous du concept « Happy Plantes »
Happy Plantes, c’est avant tout et surtout une histoire qui a commencé par l’énorme coup de cœur que j’ai eu pour des cueilleurs de plantes sauvages bio d’une coopérative locale, la SICARAPPAM. Aussi, une fois les plus belles plantes sélectionnées auprès de mes cueilleurs, je réalise la coupe, les mélanges et tout le conditionnement dans mon atelier situé au cœur du village de Volvic. Le concept Happy Plantes est de proposer une gamme de tisanes aux super pouvoirs pour les héros de tous les jours : les super-mamans, les écoliers, les sportifs, les geeks, les entrepreneurs et bien d’autres encore. Ainsi, les recettes de la gamme des super-héroïnes sont conçues par des ambassadeurs représentant ces super-héros. Pour chaque tisane, 5 ambassadeurs se sont réunis pour créer ensemble la tisane qui leur correspond le plus !

happy plantes auvergne
Que souhaitez-vous transmettre avec Happy Plantes via vos ateliers ?
Les ateliers Happy Plantes sont des vrais moments d’échanges où chacun peut créer la tisane qui lui convient que cela soit en fonction des propriétés, des saveurs, odeurs, couleurs qu’il souhaite ! Durant ces ateliers, j’adore passer du temps avec chacun des participants pour lui expliquer les vertus des plantes, voir quelles sont les priorités de la personne (pour les propriétés médicinales par ex.), trouver les meilleures alliances de plantes en fonction de ses goûts, etc. Aussi, cela permet de montrer au grand public que la tisane ça n’est pas que pour dormir ou pour les grand-mères ! Essayez la tisane Tonique le matin, vous verrez, c’est plus efficace qu’un café !

Vos plantes sont biologiques et locales. Est-ce important à vos yeux ? Pour quelles raisons ?
C’est pour moi une priorité. Tout d’abord pour l’aspect biologique, cela me semble une évidence. Les plantes en infusion sont utilisées pour le goût bien sûr mais aussi et surtout pour leurs vertus médicinales. On en boit pour faire du bien à notre esprit et notre corps. Alors, bien sûr, ce n’est pas le fait qu’une plante soit « certifiée BIO » qui fait toute la différence mais bien que le producteur et/ou le cueilleur respecte les exigences de l’agriculture biologique. Après pour l’aspect local, c’est clairement une priorité. Car acheter du bio, si celui-ci est importé de l’autre bout du monde, je n’y vois pas grand intérêt. Par contre découvrir et valoriser les richesses que nous avons juste là devant nos yeux, là est la priorité… En travaillant de cette manière, on sait exactement d’où viennent nos produits, comment ils ont été cueillis mais c’est aussi une super manière d’avoir les précieux conseils de ceux qui s’y connaissent le plus… les cueilleurs !

Décrivez-nous le métier de cueilleur
Le métier de cueilleur est pour moi le plus beau métier au monde ! C’est un métier qui demande un niveau de connaissances et d’expérience élevé. J’ai découvert ce métier grâce à la SICARAPPAM, la coopérative avec qui je travaille et plus particulièrement Denis Chaud, l’ancien président de cette coopérative, une personne incroyable ! Être cueilleur c’est bien entendu connaître la flore et la biodiversité sur le bout des doigts mais pas que… C’est aussi, maîtriser toutes les techniques de cueillette (en fonction du type de récolte : des feuilles, des fleurs, des racines, de l’écorce, etc.), connaître parfaitement les paysages qui vous entourent (savoir où se situent les meilleurs « spots » pour chaque plante, à qui appartient chaque zone intéressante, quelles sont les zones à laisser « reposer » pendant quelques temps pour que la biodiversité se régénère tranquillement, etc.), mais aussi… connaître les propriétés de toutes ces belles plantes.

Comment savoir si une plante sauvage est bio ?
Lorsque l’on parle de cueillette certifiée BIO, cela garantit une cueillette réalisée dans des zones naturelles non polluées par  les
intrants, pesticides, ainsi qu’une cueillette respectueuse de la biodiversité. Comme je vous disais, on ne va pas « piller » une même zone plusieurs fois, on cueille uniquement les quantités nécessaires et, surtout, on laisse reposer les zones en fonction des quantités et espèces récoltées.

Que pensez-vous des arômes artificiels ou naturels dans une tisane ?
Personnellement, le challenge avec Happy Plantes est de proposer des infusions avec aucun arôme (naturel et/ou artificiel). Je souhaite montrer qu’avec uniquement un mélange de plantes, on peut obtenir des tisanes pleines de saveurs et délicieuses. Pour donner un peu de goût sucré, on peut ajouter un peu de racine de réglisse ; pour des saveurs citronnées, de la verveine citron ; pour des saveurs fruitées, des vrais morceaux de fruits séchés comme des myrtilles sauvages ou des pommes. La nature nous offre tellement de saveurs et couleurs, pourquoi aller chercher ailleurs ? 

Faites-nous découvrir quelques plantes méconnues que vous aimez travailler
Parmi les plantes assez méconnues que j’utilise il y a l’aspérule odorante. C’est en plus une de mes préférées ! C’est une plante que l’on trouve très facilement à l’état sauvage et qui dégage une délicieuse odeur d’amande. On l’utilise en infusion pour ses effets apaisants et relaxants : elle est la plante parfaite pour le soir. Aussi, il y a la camomille matricaire (camomille sauvage) que j’adore et qui est trop souvent confondue avec sa cousine la camomille romaine. La camomille romaine c’est celle que l’on a l’habitude de boire en France, qui a de super vertus digestives et apaisantes mais qui est très amère. Or la camomille sauvage, elle, a les mêmes vertus que sa cousine mais est bien plus douce en goût… un vrai délice !

L’Auvergne, un coup de cœur, une histoire d’amour ?
Je suis arrivée en Auvergne il y a deux ans et ça a été le coup de cœur immédiat. D’abord, par l’incroyable richesse de plantes sauvages présentes dans cette région mais aussi les paysages, la nature qui est partout où on regarde. Ici, la nature et le climat reprennent leurs droits, il faut s’adapter et c’est cela qui me plait.

Vos spécialités auvergnates préférées ? Comment les associer avec vos infusions ?
J’avoue que la truffade, bien que pas légère du tout, est un des plats que j’adore ! Surtout en plein hiver quand il fait bien froid. C’est un plat à base de pomme de terre et de cantal accompagné normalement de salade et charcuterie. Clairement, après une bonne truffade, l’essentiel est de se sentir un peu plus léger car c’est un plat bien consistant ! Une petite infusion de camomille sauvage permet de faciliter la digestion mais aussi de s’apaiser pour une nuit bien reposante.

Des propositions de promenades pour aller à la rencontre de ces plantes ?
Pour de bonnes idées de promenade, les guides gratuits à télécharger sur planetepuydedome.com sont très complets. Ensuite, bien sûr, le mieux est de pouvoir participer à des ballades conçues spécialement autour des plantes sauvages comme celles organisées par Guy Laliere (guylaliere.com), de vraies merveilles !


Retrouvez Amaya dans sa boutique de Volvic ou commandez sur Internet
Boutique Happy Plantes
23 Place de l’Eglise
63 530 Volvic
+33 (0)9 86 37 06 27
happy-plantes.com

______________________________________________________________
Propos recueillis par : Mathilde Lemaire
Photos : ©Kim Weber

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici