Jérôme Burdet
Aucun commentaires

Les Français et les fromages

Les Français et les fromages
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

S'il est un produit emblématique de la France, c'est bien le fromage ! Les Français l'adorent surtout si il est accompagné d'un bon pain et d'un bon vin. Dites CHEESE !

Les Français et les fromages, une histoire d’amour qui ne date pas d’hier !

On le sait bien ! En France, pas de bon repas sans fromages ! Mais quels fromages… Le Salon du Fromage et des Produits Laitiers dévoile les résultats inédits d’une enquête réalisée en octobre 2015 auprès de crémiers-fromagers français, visiteurs du salon. Tendances, fromages français et étrangers, consommation des Français… retrouvez tous les résultats et analyses de l’enquête.

Les français et le fromage, quelles sont les tendances ?

Les français sont de grands amateurs de fromage mais sont aussi de plus en plus exigeants quant à la qualité du produit. Parmi les critères de sélection lors d’un achat en boutique : 74% choisissent les produits selon l’intensité du goût, 73% selon la fabrication (lait cru ou pasteurisé), 69% par rapport au type de lait (vache, brebis, chèvre) et tout de même 54% en fonction du prix ! Côté habitudes de consommation, le fromage se déguste en plateau ou en cuisine mais 43% des fromagers-crémiers interrogés constatent une hausse de la consommation à l’apéritif. Les français veulent revisiter le célèbre « apéro » et surprendre leurs convives en proposant des apéritifs autour du fromage. A noter également une hausse des repas 100% fromages qui séduisent de plus en plus. La consommation du fromage est décidemment en pleine évolution… il s’offre même en cadeau lors d’un dîner !

Du fromage…mais pas que !

Avec, en moyenne, 130 fromages à la vente, les crémiers-fromagers offrent un large choix à leur clientèle. Pour attirer de nouveaux consommateurs et répondre à de nouvelles attentes, les commerçants proposent également des produits hors fromages comme des produits laitiers avec de la crème fraîche et du beurre (96%) ou des yaourts (92%). Face à la tendance du fromage en apéritif, les crémiers-fromagers proposent également des confitures-miel (79%), du vin (63%) ou encore des crackers, biscottes et gressins (35%) afin de permettre au consommateur d’acheter tout en un seul lieu.

Quelle place pour les fromages étrangers en France ?

Les crémiers-fromagers proposent environ 16 fromages étrangers à la vente sur une moyenne de 130 produits, ce qui représente en moyenne 10% de leur CA.

Parmi ces fromages étrangers, le top 5 : Parmesan, Gruyère, Gorgonzola, Mozzarella et le Blue Stilton ! Parmi les fromages en lice, on retrouve également le Cheddar, Gouda, Feta, Pecorino, Appenzeller ou encore l’Etivaz.

30% des crémiers-fromagers ont l’intention d’élargir leur gamme de fromages étrangers avec plus de fromages espagnols, portugais, irlandais…mais aussi américains, australiens ou canadiens pour certains. Les français ont envie de découvrir des fromages étrangers, leurs palais apprécient la diversité mais le principal frein à la vente ou à l’achat reste le prix.

Un bel avenir pour les crémiers-fromagers

Lors d’une première enquête en 2011, les crémiers-fromagers étaient tout à fait confiants quant à l’avenir et cette tendance perdure. En effet, 87% d’entre eux ont un chiffre d’affaires en croissance pour 2015 et 56% estiment qu’il va progresser sur les deux années à venir. Des chiffres très satisfaisants qui les incitent à s’améliorer et innover sans cesse. Pour cela, 39% d’entre eux proposent de nouveaux produits chaque mois, 32% mettent place des actions de fidélisation et 48% organisent des évènements. A noter également que les crémiers-fromagers doivent faire face à des clients de plus en plus attentifs et qui les interrogent sur la saisonnalité des fromages (76%), la constitution d’un plateau (66%), ou encore sur la fabrication (62%).

Enfin, côté fournisseurs, 76% des crémiers-fromagers comptent sur les salons professionnels pour trouver de nouveaux fournisseurs (en hausse) et 57% misent sur le bouche à oreille.  A noter qu’ils se documentent davantage pour avoir une offre plus intéressante et répondre aux attentes de leur clientèle.

C’est un métier qui attire avec environ 80 créations d’entreprises chaque année sur tout l’hexagone. La professionnalisation du métier a été encouragée par l’entrée en vigueur du statut d’artisan le 15 juillet 2015, dans le but de faire connaître le savoir-faire artisanal des crémiers-fromagers. Ils peuvent ainsi mieux valoriser, auprès de leurs clients, leur travail de transformation.

portraitcremier
Portrait des crémiers-fromagers 

> 87% disposent de 1 à 2 points de vente
> 20 fournisseurs en moyenne
> 3 à 4 rencontres par an avec leurs fournisseurs
> 130 fromages différents à la vente dont 16 fromages étrangers

top 5 des fromages

Le Top 5 des fromages étrangers préférés des français 

1 / Parmesan
2/ Gruyère
3/ Gorgonzola
4/ Mozzarella
5/ Blue Stilton

 _____________________________________________________________________
Enquête Comexposium menée en octobre 2015 auprès de 278 crémiers-fromagers. Une première enquête, réalisée en 2011, reprenait en partie les mêmes questions. Les résultats entre 2011 et 2015 sont stables, aucun écart significatif n’ayant été constaté. 

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image