Jérôme Burdet

Échappatoire gourmand au Moulin de Léré

Échappatoire gourmand au Moulin de Léré
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Le bonheur est dans le pré au Moulin de Léré, mais aussi dans l’assiette. Frédéric Molina, le chef, y décline une partition subtile et maitrisée, où la nature à toute sa place

Le Moulin de Léré, l’échappatoire gourmand

A quelques kilomètres du lac Léman, entre forêt et alpage, l’auberge du Moulin de Léré pourrait inspirer bien des peintres paysagistes et les amoureux de nature. Cet authentique Moulin de Meunier en bois et pierre, du 17ème siècle est toujours en activité, et il n’est pas rare d’y voir moudre le grain. De belles chambres à l’étage permettent de profiter pleinement des lieux et d’y séjourner. Mais le principal « atout charme » de l’endroit est bien sur la table. Tenue par Frédéric et Irène Molina, elle a raflé en 2019, une étoile Michelin après seulement quelques mois d’installation. Une véritable performance. Ne vous attendez pas à un service guindé et à des énoncés de plat à n’en plus finir, comme c’est parfois le cas, chez les élus du Michelin. Ici tout respire l’envie de vous accueillir en toute simplicité, avec beaucoup de chaleur et de gourmandise. Irène, l’âme du Moulin de Léré, affiche toujours un grand sourire, et beaucoup de bienveillance. C’est elle aussi qui conseille les vins, une carte pointue et accessible, faite de jolies découvertes.

Moulin de Léré à Vailly

Gnocchis à l’ail des ours, chèvre frais, cueillette sauvage.

Le fruit
Fréderic Molina raconte l’histoire du territoire et de ses produits. La cuisine est pour lui une façon d’exprimer une philosophie solidement ancrée dans la nature. « Je veux être en cohérence avec le lieu qui m’entoure, cela donne une vraie lisibilité à ma cuisine. Je n’ai jamais de problèmes d’approvisionnement puisque je ne travaille qu’avec les producteurs qui ont la même philosophie éco-responsable que moi, en agriculture biologique, et se situant dans un rayon de 30 kilomètres ». Ainsi, dans l’assiette, ses créations culinaires évoluent au gré de tous ces produits de première fraicheur. Chaque saveur procure une découverte ou éveille un souvenir sensoriel. Une véritable Madeleine de Proust, un retour en enfance, à la campagne où il a été élevé. « Ma cuisine définit ma personnalité avec pour fil conducteur le fruit ». Une véritable passion pour le chef. Des premières fraises au printemps, au vinaigre de fruits en condiment, aux champignons et châtaignes de l’automne, ou aux fruits lactofermentés, séchés, en hiver, on le retrouve toujours dans sa cuisine. Une évidence pour lui. A chaque moment de l’année arrive un nouveau fruit qui apporte vie, relief, acidité, sucrosité, fraicheur, vivacité à ses créations culinaires. 

Moulin de Léré à Vailly

Irène et Frédéric Molina.

Le bonheur
Décrire la carte du Moulin de Léré serait une utopie. Peut-on prévoir ce que mère nature apportera à ses fourneaux. « La pluie, le vent, le soleil influent tellement sur les produits ». Poissons du lac, col vert ou volailles fondantes, légumes du moment et toujours le fruit subtilement décliné. Non, Il ne faut pas décrire le Moulin de Léré, le sourire d’Irène, le naturalisme et la créativité de Frédéric Molina. Il faut vivre ce moment gourmand, savourer cette tranche de nature, que le chef nous sert avec tant de générosité et y revenir souvent.  Car la table est addictive, le moment unique, et le bonheur toujours au rendez-vous.

Moulin de Léré à Vailly

Fraises des bois, fromage blanc, fleurs de Sureau, fenouil bronze.


Informations et réservations
Moulin de Léré
270 route de Léré
Sous la Côte
74470 Vailly
+33 (0)4 50 73 61 83
moulindelere.com
_____________________________________________________________________
Texte : Fleur Tari Flon
Photos : ©Violaine Gouilloux

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici