Jérôme Burdet

Brasserie la Brigade… Je vous ai compris

Brasserie la Brigade… Je vous ai compris
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Après 8 ans de "Sens", Michaël Breuil lance la brasserie la Brigade au cœur de la caserne de Bonne, à Grenoble.

Brasserie la Brigade, Michaël Breuil change de sens

En lieu et place du restaurant gastronomique « Sens » ouvert depuis 2011 à la caserne de Bonne à Grenoble, le chef Michaël Breuil prend un nouveau virage et lance la brasserie « La Brigade ». À la fois restaurant, salon de thé, rooftop et afterwork, la brasserie la Brigade se définit comme un lieu de vie, ouvert du mardi au samedi, de midi à minuit non-stop.

brasserie la brigade à Grenoble

Michaël Breuil avec sa casquette de chef de brigade.

Brasserie la Brigade, plus qu’un restaurant, un lieu de vie pour tous
Après une longue réflexion, à l’aube de ses 40 ans, Michaël Breuil a tranché. Les clients ont changé, les habitudes de consommation ont évolué… Les codes du restaurant doivent donc se transformer pour répondre aux nouvelles envies. Plus qu’un restaurant, la brasserie la Brigade est un lieu de vie, un lieu de rencontre, un lieu de partage, chaleureux, accessible et n’ayant pas peur du mot un lieu « populaire ». Ouverte à tous les publics, sans contrainte et sans protocole, la brasserie la Brigade accueille les clients à n’importe quel moment entre midi à minuit. Au déjeuner et au dîner bien sûr mais aussi (et là est la nouveauté), en plein après-midi pour un goûter autour d’une boisson fraîche ou chaude et d’une carte de desserts sur assiette et en début de soirée pour un afterwork, autour de quelques huitres Gillardeau, d’une planchette de jambon pana Negra et d’une bouteille de vin à partager. Plus qu’un restaurant, c’est un nouvel état d’esprit et une atmosphère colorée de liberté que Michaël Breuil et sa brigade souhaitent insuffler à cet établissement unique en son genre, en plein centre de Grenoble.

brasserie la brigade à Grenoble

Escalopes de foie gras poêlées, jus acidulé praliné de Saint-Genix, fraises et Antésite.

brasserie la brigade à Grenoble

Gravelaax de lavaret de nos lacs sur son blinaïs, crème montée à la graine de moutarde, herbes potagères.

Brasserie la Brigade, une cuisine alpine à l’accent dauphinois
Connu pour sa créativité et son audace, Michaël Breuil affirme ici une cuisine d’inspiration dauphinoise. Les oreilles d’ânes escargot et graines de carvi, crème d’ail doux confit ; les tourtons de homard, sérac fumé et ail des ours, bisque chartreuse ; l’escalope de foie gras poêlée, fraises, pralines et Antésite et la sole cuite meunière aux herbes d’alpages rivalisent de saveurs en écho avec le territoire dauphinois. Côté sucré, la tartelette coulante au chocolat Bonnat, la crème brûlée aux plantes de chartreuse et le soufflé glacé à la mandarine Napoléon enfonce le clou, pas de doute, nous sommes dans les Alpes. Du goût, du goût, du goût ! Chaque midi, pour les plus pressés, un plat du marché est servi avec un verre de vin pour 14,90 euros, de quoi se régaler dans un cadre contemporain et convivial.

brasserie la brigade à Grenoble

La salle Charles de Gaulle à l’étage et la terrasse devant le restaurant.

Brasserie la Brigade, Paul Bocuse et Charles de Gaulle veillent au grain
Le décor lui aussi est « fait maison ». Pour l’anecdote, c’est l’un des jeunes apprentis cuisiniers de Michaël Breuil, également graffeur, qui a peint les inscriptions et autres textes de recettes présentes sur les murs. Dans les 2 salles, rez-de-chaussée et étage, ce sont des tableaux aux couleurs pop à l’effigie du grand Charles et du pape de la gastronomie, deux grands chefs de brigade, qui habillent les murs de pierre et de métal. Ce mélange crée une ambiance unique et parvient à dessiner un trait d’union entre repères historiques, codes urbains et pleine modernité. En cas de belle météo, une agréable terrasse invite à se poser, le temps d’un verre, d’un dessert ou d’un repas, le tout avec vue sur le jardin intérieur de la caserne de Bonne. À la brasserie la Brigade, on va, on vient, on passe, on s’arrête et on écoute même de la musique avec des soirées « scène ouverte »  accueillant toutes les graines d’artistes pro ou amateur qui souhaitent partager leur univers. À venir et pour que l’expérience soit complète, Michaël Breuil prépare un rooftop Auguste Escoffier et un salon fumoir Wilson Churchill, pour vivre le lieu selon son envie du moment, en toute liberté.


Informations et réservations
Brasserie La Brigade
50 Boulevard Gambetta
+33 (0)4 76 95 03 58
brasserie-labrigade.com
_____________________________________________________________________
Publi-rédactionnel : Eddy Arnaud
Photos : ©Anthony Cottarel

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici