Jérôme Burdet

Adrien Tupin Bron, le pâtissier devenu cuisinier de l’Impérial Palace à Annecy

Adrien Tupin Bron, le pâtissier devenu cuisinier de l’Impérial Palace à Annecy
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Audacieux et rigoureux, Adrien Tupin Bron écrit depuis quelques semaines un nouveau chapitre du restaurant gastronomique La Voile à Annecy

L’esprit d’équipe d’Adrien Tupin Bron

Plus jeune, il se destinait à devenir carrossier mais avec un grand-père boulanger à Sciez, c’est finalement du côté de la pâtisserie qu’Adrien Tupin Bron a poursuivi son parcours pour prendre, avec audace, les rênes de la pâtisserie des restaurants de l’Impérial Palace en 2016 à seulement 25 ans.

adrien tupin bron imperial palace annecy

La Fleur de courgette farcie au chèvre de nos Alpages et la pêche jaune fenouil et roquette.

Aux côtés de Thomas Eudier
En charge de l’intégralité de la pâtisserie, notamment pour La Voile, la table gastronomique de l’Impérial Palace, Adrien passe beaucoup de temps, côté cuisine, au contact du chef Thomas Eudier. Les deux hommes s’apprécient et travaillent de concert pour proposer des créations en adéquation avec les attentes de la clientèle de l’Impérial Palace, à savoir une cuisine rassurante d’inspiration contemporaine, goûteuse, à base de produits provenant du haut du panier. Cette frontière poreuse entre l’univers du cuisinier et celle du pâtissier incite Adrien à tenter de nouvelles approches et à intégrer des légumes dans ses desserts. C’est un succès. L’asperge associée au yuzu ou la pêche avec fenouil et roquette trouvent immédiatement leur public en salle. Naturellement et sans bruit, le processus fait son chemin. Le pâtissier prend doucement mais sûrement des allures de cuisinier.

adrien tupin bron imperial palace annecy

Quentin Thevenard, second de pâtisserie et Yoann Crolas, second de cuisine entourent Adrien Tupin Bron.

Faire face et relever le défi
Le 17 avril 2017, à 31 ans, le chef Thomas Eudier décède subitement laissant sa brigade et les équipes de l’Impérial Palace orphelines. Sous le choc, les semaines qui suivent sont difficiles à vivre et à affronter. La brigade doit être solidaire. Avec la force de son jeune âge, Adrien prend ses responsabilités et s’implique de plus en plus au passe en cuisine, pour faire face et repartir de l’avant. Finalement, début juillet 2017, la décision est prise d’un commun accord et le groupe PVG confie le poste de chef du restaurant « La Voile » à Adrien, tout en lui conservant ses attributs de pâtissier en chef. Avec son double regard, Adrien déploie une cuisine qui puise dans les techniques et les notes sucrées de la pâtisserie, tout en appréciant le côté « feeling » de la cuisine. La frontière entre les deux métiers s’est naturellement effacée et celui qui plonge dans ses souvenirs d’enfance pour imaginer un nouveau dessert prend dorénavant autant de plaisir à révéler la quintessence des produits en réalisant des jus courts et des extractions.

adrien tupin bron imperial palace annecy

Le foie gras de canard cuit en terrine, framboise et fleur de Sureau.

Pour se mettre en appétit
En plus des deux incontournables, le foie gras de canard actuellement accompagné de fruit de la passion et de noix de Pécan salées et le bœuf et sa compression de salsifis et pommes de terre, beaufort et anchois, Adrien aime travailler le tourteau en entrée (avec un sens de dégustation montant crescendo dans les saveurs épicées) et en dessert, la poire de Savoie, façon Belle-Hélène. Pâtissier cuisinier ou cuisinier pâtissier… Peu importe ! Et si après tout, tout cela ne représentait que des cases dont il faut s’affranchir pour au bout du bout ne retenir que l’essentiel, le bonheur de partager un bon moment autour d’une cuisine sincère, gourmande et raffinée.

Découvrez la carte d’automne, en place depuis quelques jours.


Informations et réservations
La Voile – Impérial Palace
Allée de l’Impérial
74000 Annecy
+33 (0)4 50 09 30 00
hotel-imperialpalace.fr

_____________________________________________________________________
Textes : Jérôme Burdet
Photos : ©Fred Durantet

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici