Jérôme Burdet

2 chefs pour 2 légions d’honneur

2 chefs pour 2 légions d’honneur
Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police Taille du texte Imprimer cette page

Avec les 2 chefs, Emmanuel Renaut et René Meilleur, la prestigieuse distinction prend encore davantage de hauteur. Toutes nos félicitations.

Emmanuel Renaut et René Meilleur, chevaliers de la légion d’honneur.

C’est lors d’une cérémonie empreinte d’une certaine gravité qu’Emmanuel Renaut, 3 étoiles au Michelin (Flocon de sel, Megève 74) a reçu des mains du général Jacques Manet, Président de la société des Membres de la Légion d’Honneur de la Haute Savoie, la prestigieuse distinction. « Je suis fier de cette reconnaissance auquel j’associe mon épouse et mon équipe» a-t-il déclaré. «C’est pour moi, la reconnaissance d’un parcours opiniâtre de plus de 32 ans. Ils ont vite passés, c’est bon signe. Il y a un vrai parallèle entre la cuisine et la discipline militaire à l’origine de cette distinction. Comme le ruban tricolore que je porte à mon col de MOF, j’aurai une immense fierté à porter cette insigne. Je ferai tout pour en être digne. Pour moi, ceux qui l’a portent, doivent avoir une attitude irréprochable, faire honneur à la République et à la France, mon pays, dont je suis fier». De nombreux chefs, MOF, étoilés, ou pas, se sont déplacés à la Mairie puis au Flocon de Sel,  pour ce bel événement. Guillaume Gomez, Romuald Fassenet, Christophe Aribert, Jean Sulpice, Edouard Loubet, Laurent Petit, Jean Sulpice et bien d’autres avaient répondu présent. «Nous voulons lui témoigner notre amitié, et rendre hommage à un grand chef resté simple et toujours à l’écoute».

René Meilleur est un homme de cœur, disent ses amis. C’est donc, proche des siens, loin des Ors de la République, à Saint Martin (73), qu’il a réuni, famille et proches, à la mairie de son village, pour recevoir le titre de Chevalier de la Légion d’Honneur. Le chef, triplement étoilé, a reçu l’insigne des mains de Michel Barnier, Ancien Ministre, Officier de la Légion d’Honneur, savoyard lui même, accompagné d’Hervé Gaymard, Président du Conseil Général(73). René Meilleur a tenu à associer son épouse Marie Louise, avec qui, il a tout entrepris depuis l’age de 19 ans, et souligné l’arrivée de son fils Maxime, en cuisine. Il a également insisté sur l’importance de son équipe et de sa famille, et qui travaille avec lui, au quotidien. «Depuis 1976, c’est toute une vallée qui est derrière moi et qui a toujours cru en moi. Il y a plein de gens de valeur dans cette vallée, et nous pensons tous, qu’il y a des opportunités à saisir. C’est l’avenir».

_____________________________________________________________________
Textes : Fleur Tari
Photos : ©DR

Cet article vous a plu…
partagez-le
et abonnez vous gratuitement au magazine Exquis en renseignant votre mail ici